Beurriers à eau


Le beurrier à eau est un ancien système de conservation du beurre. Il aurait été conçu au XVIIIe siècle, donc bien avant le réfrigérateur. Ce pot permettait de conserver le beurre à l’abri de la lumière et de l’air ambiant. Il s’est fait plus rare de nos jours mais c’est un système de conservation écologique que l’on se remet de plus en plus à utiliser.


Comme une boîte, il est composé de deux parties : une base où l’on verse de l’eau salée dans le fond et un couvercle haut qui, lui, est rempli de beurre. Une fois le beurrier fermé, le beurre est en contact avec l’eau. Ce système empêche l’oxydation et le beurre ne rancit pas. Pour une bonne conservation, il est nécessaire de changer l’eau tous les trois jours environ.

C’est un moyen écologique qui permet de maintenir de beurre à température ambiante pour qu’il soit plus facile à tartiner sur du pain ou pour cuisiner. Il reste tendre sans pour autant fondre puisqu’il est quand même maintenu au frais par l’eau. Le beurre se garde ainsi plusieurs semaines, sans prendre de goût ou d’odeur désagréables.

On peut laisser le beurre sur la table, sur le plan de travail ou le comptoir de la cuisine… il sera naturellement conservé grâce au système ingénieux de ce beurrier.


On peut trouver des beurriers avec trous ou sans trou, les deux se font. Chacun à ses inconvénients et ses avantages.

Le beurrier avec trou demandera une grande vigilance dans le remplissage de l’eau car il ne faut pas que le beurre reste au contact de l’air ambiant. Il faudra donc bien remplir la base et refermer le beurrier au-dessus de l’évier pour s’assurer que chaque petit trou du bol soit bien au contact de l’eau.

Le beurrier sans trou demande un peu moins de vigilance puisque le couvercle sera toujours bien refermé dans l’eau. Il faudra par contre le consommer peut-être un peu plus rapidement lorsque vous arriverez dans le fond puisque le beurre ne sera plus en contact avec l’eau.

Pour ma part, je réalise les beurrier à eau avec trous sur commande uniquement.


Pour bien remplir son beurrier, il faut bien tasser le beurre ramolli au fond du couvercle en faisant bien attention de ne pas laisser de poches d’air. Lorsque vous vous servez en beurre, glisser la lame du couteau à la surface pour recueillir le beurre. Il faut éviter de plonger la lame dans le beurre pour ne pas créer de poche d’air.

Une petite astuce : au cas où le beurre rancirait malgré tout, je vous conseille de stériliser le beurrier après l’avoir lavé. Laissez-le simplement au four : 1h à 100° !!


Quelques beurriers réalisés :